Texte à méditer...  Les arbres aux racines profondes sont ceux qui montent haut.   Frédéric Mistral (1830-1914)
Le Mémorial

Fermer Historique

Fermer Manifestations 2017

Fermer Manifestations 2016

Fermer Manifestations 2015

Fermer Manifestations 2014

Fermer Manifestations 2013

Fermer Manifestations 2012

Fermer Manifestations du 27 mai 2011

Fermer Manifestations du 27 mai 2010

Fermer Manifestations du 27 mai 2009

Fermer Hommages du Mémorial

Jean Moulin

Fermer Biographie

Fermer Ses Compagnons

Fermer Dossiers

Fermer Témoignages

Fermer Bibliographie

Fermer Hommages à Jean Moulin

Nouvelles


Raymond AUBRAC : résister, reconstruire, transmettre - par Gilbert le 10/05/2011 - 23:14

Nous vous proposons la lecture d'un ouvrage de Pascal Convert paru aux Editions du Seuil : « Raymond Aubrac : résister, reconstruire, transmettre ».

Disparition d'Andrée Dubois-Escoffier, cousine de Jean Moulin - par François-René Cristiani-Fassin le 07/04/2011 - 12:36

J’ai le grand regret de vous apprendre le décès, le 5 avril, de

Andrée DUBOIS-ESCOFFIER, cousine de Jean MOULIN.

Obsèques : vendredi 8 avril à 16h, en l’église de SAINT-ANDIOL (Bouches-du-Rhône), berceau de la famille Moulin ; puis inhumation au cimetière de Saint-Andiol (18 km d’Avignon).

Celle qui nous parlait souvent de « Cousin Jean » avec les mots de ses souvenirs d’adolescente a veillé toute sa vie avec sa sœur Suzanne, feu son frère Henri et sa belle-sœur Georgette Escoffier à la juste mémoire de Jean Moulin, notamment au sein du Comité régional du Mémorial Jean-Moulin.

Elle ne manquait jamais les cérémonies anniversaires du 27 mai 1943 (1ère réunion du Conseil national de la Résistance, présidé par J. Moulin dans Paris occupé) au pied du Mémorial de Salon-de-Provence et s’était fort réjouie de la prochaine création, à St-Andiol en 2013, d’un « Espace Jean-Moulin, centre d’histoire et de mémoire » dédié à Moulin le Provençal, à ses routes de résistance en Provence et à tous les combattants de l’ombre.




Les 4 fusillés du Kremlin-Bicêtre - par Gilbert le 22/02/2011 - 08:39

Nous vous invitons à découvrir le remarquable documentaire " Les quatre fusillés du Kremlin Bicêtre ", diffusé sur France 3 Ile-de-France le samedi 26 février prochain à 15h25 et sur France 3 nationale le lundi 28 à 00H35.


"LES 4 FUSILLÉS DU KREMLIN-BICETRE"


Une jeune femme découvre par hasard, dans une déchetterie du Kremlin-Bicêtre, un panier en osier contenant trois lettres de résistants adressées à leurs familles, datées du jour de leur exécution, le 5 avril 1944 au Mont-Valérien.

« Ma petite mère chérie, je t’ai déjà fait beaucoup de chagrin et je m’en excuse. Aujourd’hui, je vais te faire encore plus de peine ; mais sois forte et confiante, on se retrouvera un jour dans le Royaume de Dieu…» (extrait de la lettre de Léonard Brugniaud)

Bouleversée par la lecture de ces mots dont l’intensité dépasse le cadre familial, choquée que l’on ait pu jeter de tels documents, la jeune femme décide de remonter le temps, d’enquêter sur ces anonymes pour les sortir de l’oubli auquel ils étaient voués.

Pourquoi, et comment, ces quatre amis se sont-ils engagés si jeunes dans la clandestinité ? Ils avaient entre 16 et 22 ans. Quel fut leur rôle au sein de la Résistance ? A quelles actions ont-ils participé ? Comment ont-ils été arrêtés ? Pour quels motifs ont-ils été fusillés ?

Les témoins directs ayant tous disparu, elle part à la rencontre des familles, et fouille parmi toutes les archives possibles, pour reconstituer un puzzle qui échappe au manichéisme que l’on associe parfois à l’Occupation, et dont l’écriture est tissée de la dignité retrouvée de ces hommes.


Musée virtuel de la Résistance - par Gilbert le 23/01/2011 - 18:15

L'Association pour les études sur la Résistance intérieure vient de mettre en ligne un musée virtuel qui recense les réseaux de Résistance, par département, à partir d'archives appartenant aux collectivités publiques ou à des particuliers :

http://www.museedelaresistance.com/


Prochain ouvrage de Robert Mencherini - par Gilbert le 23/01/2011 - 17:45

Nous vous signalons et vous recommandons le prochain ouvrage de Robert Mencherini, qui paraîtra en avril 2011. Il est en souscription jusqu'au 30 mars 2011 au prix de 20 euros au lieu de 25. Il sera envoyé à sa parution en avril 2011.

Résistance et occupation (1940-1944)

Midi rouge, ombres et lumières. 3

COLLECTION "HISTOIRE : ENJEUX ET DÉBATS"

Une histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1930 à 1950

Ce troisième tome de Midi rouge, qui fait suite aux deux précédents consacrés aux années 1930 et à la prise en main du département par Vichy en 1940-1942, offre un tableau d’ensemble de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1940 à juin 1944. Il revient sur la création de la Résistance dès 1940, décrit son affirmation, évoque l’Occupation à partir de 1942, l’évolution des pouvoirs de Vichy en 1943-1944 et la vie quotidienne des Provençaux. La Résistance commence très tôt à Marseille. Dès l’été 1940, s’organisent des départs maritimes clandestins vers l’Afrique du Nord. Des groupes très divers tentent de protéger les persécutés, en particulier dans le camp des Milles, lors des déportations des juifs étrangers de l’été 1942. Les grands mouvements de Résistance et les réseaux se développent rapidement. Après l’Occupation en novembre 1942, les quartiers nord du Vieux-Port de Marseille sont détruits par les Allemands, les suspects raflés par la police française, les jeunes envoyés en Allemagne pour le STO. La Milice et le PPF de Simon Sabiani tiennent le haut du pavé, en lien avec la Gestapo. Par ailleurs, la population provençale souffre de plus en plus des pénuries. En 1943, la Résistance, fortement réprimée, se regroupe, s’engage dans l’action armée, avec les Groupes francs et les FTP, et organise de grandes grèves en mars et mai 1944. En juin 1944, la montée au maquis dans les collines du nord du département est réprimée par de véritables massacres. Mais la Libération approche.

Consultez le site de l'éditeur.


Conférence de Daniel CORDIER à Marseille le 24 novembre 2010

Daniel Cordier nous a fait l'honneur de sa présence à Marseille le mercredi 24 novembre après-midi, aux Archives départementales Gaston-Defferre - à l'invitation du Comité régional du Mémorial Jean-Moulin, des Archives départementales Gaston-Defferre et des délégations départementales des Bouches-du-Rhône, du Var, du Vaucluse et des Alpes-de Haute-Provence de Mémoire et Espoirs de la Résistance, association fille de la Fondation de la Résistance.

Devant un public attentif et notamment de nombreux élèves, Daniel Cordier, qui fut le secrétaire de Jean Moulin, a répondu aux questions de François-René Cristiani-Fassin et de la salle - sur son ouvrage, sur Jean Moulin, sur le Conseil national de la Résistance, enfin sur la répression de la Résistance du fait des nazis et des autorités vichystes, thème du Concours de la Résistance de 2011.

A suivi une longue séance de signature de son dernier ouvrage "Alias Caracalla" (Gallimard - 2009).

Daniel Cordier et François-René Cristiani-Fassin
Daniel Cordier interrogé par François-René Cristiani-Fassin.

Daniel Cordier, Dominique Schmidt et François-René Cristiani-Fassin
Daniel Cordier entouré par Dominique Schimdt et François-René Cristiani-Fassin, fils d'officiers d'opération de Jean moulin.

Nous vous invitons à consulter l'entretien que Daniel Cordier a accordé à Thomas Rabino, et son portrait par François Berriot.



Le dernier numéro de la lettre d'information de l'Amicale Mémoire du réseau Gallia est paru fin 2009. Il comporte un intéressant article sur le BCRA et les opérations aériennes clandestines en France. Voir le site de l'association.

Prix Philippe Viannay - Défense de la France 2009 - par Gilbert le 20/06/2010 - 20:50

Le Prix Philippe Viannay - Défense de la France 2009 a été décerné, fin 2009, conjointement, à deux thèses de doctorat d'histoire  :
- celle de Julien Blanc : "Du côté du musée de l'Homme - Les débuts de la Résistance en zone occupée (été 1940-été 1941)",
- et celle de Sylvain Grégori : "Forti saremu se saremu uniti" - "Entre continuité et rupture, Résistance(s) et société corse (juillet 1940-septembre 1943)".

Lettres des fusillés du Mont-Valérien - par Cécile le 19/05/2010 - 20:38

L'ouvrage À VOUS ET À LA VIE - Lettres des fusillés du Mont-Valérien (1940-1944),
sous la direction de Guy Krivopissko, conservateur du Musée de la résistance nationale,
est disponible en librairie depuis le 14 mai 2010.

Vous pouvez aussi le commander en imprimant et renvoyant le bon ci-joint : Présentation et extraits.


Ouvrage de M. François Berriot - par Cécile le 10/02/2010 - 22:46

Nous vous invitons à découvrir le livre de François BERRIOT

Témoignages sur la Résistance et la déportation

Témoignages sur la Résistance et la déportation

Publié chez L'Harmattan Paris


Témoignages sur la Résistance et la déportation

En 1941, âgée de 21 ans et déjà veuve de guerre, Jacqueline Pery d'Alincourt s'engage dans la Résistance, en liaison avec le groupe de Témoignage chrétien. A l'automne 1942, elle travaille avec Jean Ayral pour le B.C.R.A. de Londres, puis elle est affectée au secrétariat de la délégation générale de Jean Moulin sous l'autorité de Daniel Cordier. Arrêtée en septembre 1943, elle est déportée à Ravensbrück où elle retrouve son amie Geneviève de Gaulle, et se lie avec Germaine Tillion, Anise Postel-Vinay, Margarete Buber-Neumann. A son retour, elle épouse Pierre Pery, connu dans la clandestinité, et qui rentre de Buchenwald.

La première partie de ce livre est consacrée à Jacqueline, rassemblant ses Notes de 1943 relatives à l'action clandestine, des Lettres adressées en 1944 à sa famille depuis Fresnes et depuis le train qui l'emmène en Allemagne, des Notes prises à Ravensbrück, en mars 1945, et concernant quelques bourreaux nazis et leurs victimes, son Journal de voyage lors du retour de 1945, et surtout ses principaux Témoignages depuis 1945.

Une seconde partie présente d'autres documents inédits du plus haut intérêt : le Journal de guerre et de prison (1940) de Joseph d'Alincourt, des extraits des Carnets de guerre (1942-1943) de Jean Ayral, des Lettres de Louis Danielou (1941-1942) et de Jean Moulin (1943), les Témoignages de trois déportés compagnons de Pierre Pery (Emile Gente, P.G. Kouyoumdjian, Jean Boisset), un beau texte de Geneviève de Gaulle sur Jacqueline et Ravensbrück.




DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 ] SuivantFin
Recherche



Webmestre - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Top