Texte à méditer...  Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.  René Char
Le Mémorial

Fermer Historique

Fermer Manifestations 2016

Fermer Manifestations 2015

Fermer Manifestations 2014

Fermer Manifestations 2013

Fermer Manifestations 2012

Fermer Manifestations du 27 mai 2011

Fermer Manifestations du 27 mai 2010

Fermer Manifestations du 27 mai 2009

Fermer Hommages du Mémorial

Jean Moulin

Fermer Biographie

Fermer Ses Compagnons

Fermer Dossiers

Fermer Témoignages

Fermer Bibliographie

Fermer Hommages à Jean Moulin

Hommages du Mémorial - Jean Nicolaï

Jean Nicolaï, résistant-déporté, 1916-2012.

Jean Nicolaï
Jean Nicolaï

Décédé le 20 juillet 2012, Jean Nicolaï était une grande figure de la Résistance et de la déportation dans le Vaucluse et à Avignon, très actif depuis des décennies pour témoigner encore et toujours, tant aux côtés de ses camarades que devant collégiens et lycéens. Depuis 1969, il était également l'un des membres les plus actifs du Comité régional du Mémorial Jean-Moulin de Salon-de-Provence

Né en Corse, à Sartène, en 1916, il suit sa famille, qui s'établit à Lyon en 1930. C'est là, à 24 ans, qu'il entre en résistance, s'ingéniant pendant quatre ans, au poste où il était- les services d'écoute de Vichy - à transmettre nombre d'informations tant à la résistance qu'aux services secrets britanniques. Présent et invisible à la fois, en avril 1944 il a tout de même maille à partir avec Guinser, un commissaire de police de Vichy. Le 2 juin 44, ce sera la gendarmerie allemande, avant un transfert au fort Montluc, à Lyon, cellule 78, et les interrogatoires de la Gestapo.

Début juillet 1944, condamné aux travaux forcés à perpétuité, il est envoyé, via Compiègne, au camp de concentration de Neuengamme, près de Hambourg. Il y est enregistré sous le n° 37 599. Les nazis le forceront, au camp satellite de Bremen-Farge, à travailler nuit et jour, sous terre, à la construction de la base sous-marine allemande "Valentin". Il s'en sortira mais, au printemps de 1945, il sera des terrifiantes marches de la mort avant d'éviter de justesse la noyade lors du bombardement par les Alliés puis du naufrage, dans la baie de Lübeck, des bateaux sur lesquels les Allemands avaient entassé 7 000 déportés qui, presque tous, périront.

Engagé dans la vie politique en Avignon, Jean Nicolaï sera conseiller municipal de 1971 à 1983, puis p.-d.g. de Vaucluse logement, avant de se retirer à l'Isle-sur-la-Sorgue.

Faisant partie de la petite cohorte des décorés de la Légion d'honneur "au péril de leur vie", il arborait fièrement sa Croix de Commandeur. Tout récemment, à la mort de son compagnon en résistance Raymond Aubrac, il avait déclaré en souriant : "Il avait 97 ans ; moi, j'en ai 96, je n'ai qu'à bien me tenir"…


Date de création : 24/07/2012 - 20:29
Dernière modification : 27/07/2012 - 22:44
Catégorie : Hommages du Mémorial
Page lue 4820 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche



Webmestre - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Top